La Ville de Haguenau confirme son engagement dans la lutte contre les violences faites aux femmes.

    Le dispositif Angela, mis en place en 2021 à Haguenau, vient en aide aux femmes agressées ou importunées dans la rue. À l’aide de l'autocollant « Demandez Angela » apposé sur leur vitrine, les commerçants partenaires de l’opération indiquent aux potentielles victimes qu’ils peuvent leur apporter une protection, et contacter la gendarmerie si nécessaire. L'an passé, plus d’une trentaine de commerçants avaient participé à cette démarche innovante.

    Cette année, la Ville de Haguenau souhaite étendre ce dispositif et le faire mieux connaître des femmes.

    Pour cela, la Ville renouvelle son action « sacs à pain ». Disponibles dans une dizaine de boulangeries à Haguenau, ces sacs à pain ont deux faces imprimées : une avec des numéros à joindre en cas de besoin et un QR code menant vers des explications sur le dispositif Angela, et l’autre avec le « violentomètre », échelle de mesure de la violence.

    La Ville de Haguenau a aussi créé des affiches à destination des bars, restaurants ou cafés, qui pourront être positionnées dans les toilettes mais aussi dans les cabines d’essayage des boutiques de vêtements. Des lieux privilégiés où les femmes peuvent être informées du dispositif et s’en servir en cas de besoin.

    Ces affiches ont été distribuées, porte à porte, par le manager du centre-ville, l’occasion de rappeler le dispositif aux commerçants et aux employés mais aussi de recueillir leurs avis et leurs témoignages. Les commerçants ont un rôle essentiel dans cette lutte, d’où le : Demandez « Ange-est-là », qui apporte l’image de la protection.

    Une campagne d’affichage a aussi été créée et sera reconduite régulièrement dans l’année car la lutte contre les violences faites aux femmes ne se limite pas au 25 novembre. De plus, des journées de sensibilisation seront organisées auprès des jeunes dans les collèges et lycées de la ville.

    Le dispositif est à retrouver sur www.ville-haguenau.fr/ou-est-angela . Découvrez la vidéo de l'interview croisée de Carole Mortier, présidente de la CAP (association des Commerçants, Artisans et Prestataires de services) et Marcel Lemire, adjoint au maire à la Ville civique et citoyenne.